Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un Gaffeur a l'Airsoft

Tout est dans le titre !

OP Modern Warfare à Signes 21 août 2016

Un gaffeur se cache sur cette photo ! (indice : il a un patch sur son casque !)

Un gaffeur se cache sur cette photo ! (indice : il a un patch sur son casque !)

Salut à tous ! Cela faisait quelques mois que je n'avais pas posté (soucis persos, caméra qui m'a lâché, perte du net...), aussi après avoir participé le week end dernier à ma troisième OP, j'ai décidé de vous faire une petite chronique histoire de relancer un peu le blog ! 

 

L'OP, intitulée Modern Warfare, s'est déroulée sur deux jours, le 20 et le 21 août 2016 à Signes, et l'orga a été assurée par les teams Commandos Casimir, Delta, Unité Spéciale des Tireurs de Litres et Raven (team que j'ai par ailleurs rejoins il y a quelques semaines). Environ 80 joueurs étaient présents à cette occasion. Pour ma part, je suis arrivé en cours de jeu le dimanche matin, n'ayant pas pu me libérer pour la première phase du samedi, mais ce n'est pas grave, il y a de quoi faire en une journée de jeu !

 

Première Mission : Sauver les pilotes ! 

 

La première mission de la journée était orientée rôle play : deux PNJ interprétant des pilotes blessés étaient cachés à un endroit précis de la Map. L'objectif de mon escouade était d'aller les récupérer et de les emmener à la zone d'évacuation. Après un bon quart d'heure de marche (oui le terrain est super grand), les pilotes sont en vues. Les PNJ jouent bien leurs rôles : ils crient de douleur si nous les déplaçons sans attelles. Pire ! L'un d'eux ne bougera que si on le porte (ce dont s'est chargé ce bon vieux Satanas !) ! Cette composante aura apporté du suspense à cette phase : les cris des pilotes auront ils attirés les joueurs adverses ? Dix minutes plus tard nous avons la réponse : oui. Les saligauds nous attendaient cachés autour de la zone d'évacuation ! La moitié de l'escouade est touchée. Par chance les pilotes n'ont rien et le médecin, qui a été épargné par l'embuscade parvient à nous remettre tous en jeu. Après quelques échanges de billes tendus (au cours desquelles je constate que ma réplique déconne, ne tirant qu'une bille sur quatre), le véhicule d'évacuation arrive, et l'ennemi bat en retraite devant nos renforts. Mission accomplie ! 

 

Deuxième Mission : tenir le point 5 !

 

De retour au camp, nous graillons nos chargeurs (nous n'avons droit qu'à 600 billes par jour) notre général nous informe que le point numéro 5, qui contient des munitions est tenu depuis le début par la même escouade. Nous partons les relever. Nous nous plaçons à environ 20 mètres les uns des autres. Et là c'est le drame : un joueur ennemi arrive en face de moi ! Je tire, mais pas assez vite : j'ai 60 secondes pour être soigné avant de devoir rentrer au camp. Etant OUT, je ne peux pas dire à mes alliés qu'un joueur est caché à cinq mètres de moi. J'essaye de gruger en comptant rapidement histoire de faire comprendre le danger, mais cela ne marche pas. A la 58ème seconde, le médic de mon groupe vient pour me soigner, mais le joueur adverse, qui attendait patiemment son arrivée, dégomme notre médic. Sans médic, le reste de l'escouade n'a pas tenu plus de quelques minutes. Cette fois ci, nous perdons...

 

Troisième Mission : Détruire la batterie !

 

Dernière phase de la matinée : une batterie ennemie serait installée dans un secteur situé à dix minutes de marche. Après avoir dégommé un duo de snipers qui s'était approché à 25 mètres du camp pour shooter notre général, nous partons à la recherche de la batterie. Après vingt cinq minutes de jeu : aucune trace de batterie, ni même du moindre trouffion ennemi. Nous rentrons alors brocouilles au camp. Et oui, les OP en Milsim, c'est aussi un mode de jeu où il arrivera de ne tirer aucune bille pendant une mission ! 

 

 

Quatrième Mission : Capturer le VIP ! 

 

Après avoir savouré un bon déjeuner (Hot Dog, salade de pâtes et Brownies) nous bougeons avec une deuxième escouade pour tendre une embuscade aux adversaires dans le but de capturer vivant un VIP. L'info du parcours ennemi ayant fuité, nous nous rendons vite sur un point stratégique pour coordoner l'attaque. Mais l'ennemi a été rapide : ils arrivent avant que nous ne soyons tous en place. Les tirs fusent dans tous les coins pour cette mission orientée action. Si nous avions été placés plus tôt, nul doute que l'affaire aurait été pliée en quelques minutes. Là, nous restons bien vingt cinq minutes à sortir les joueurs adverses qui se faufilent parfois dans nos rangs. A tel point que j'en ai même dégommé notre propre médic, Gaffeur a encore frappé ! C'est con, pour une fois que ma réplique avait décidé de fonctionner aujourd'hui (au passage merci Kevin pour m'avoir prêter des chargeurs)... Bref le dénouement de l'histoire ? Une bonne douzaine de joueurs ennemis sur le carreau, mais le VIP lui, a réussi à s'enfuir on ne sait comment. Fort heureusement, les autres escouades alliées ont pu capturer un autre VIP. Bref le bilan n'est pas si mauvais pour cette partie !

 

Dernière mission : Rush Final !

 

La partie prendra fin dans moins de deux heures. L'assaut final est lancé : quelques gars restent sur place protéger le camp, tandis que tout le reste part pour envahir la base ennemie ! Après une bonne marche sans le moindre accrochage, nous arrivons en vue du camp : une partie des nôtres part contourner tandis que le gros de notre troupe fait diversion en attaquant frontalement. Les tirs ennemis fusent de partout : ils sont bien camouflés les chacals ! Quelques alliés se font sortir : pour ce rush final, nous n'avons pas de respawn ni de médic ! Nous nous dissimulons dans les fourrés. Pour ma part j'escalade un rocher pour essayer d'avoir une meilleure vue. Mais avec ma connerie habituelle, je me retrouve simplement au niveau des branches, soit pas plus avancé que si j'étais resté au sol. Deux snipers alliés arrivent : ils se font sortir peu après par un tireur planqué en hauteur à gauche de leur camp. Je me fait discret histoire d'essayer de repérer le gaillard. Notre général m'appelle, et s'ensuit alors le dialogue suivant ;

- Gaffeur ? 

- Ouais ?

- Tu as révisé la colonne d'asaut ?

- Euh pas depuis l'entraînement il y a un mois et demi pourquoi ? 

- Bah descends on va tenter le coup.

Après m'être à moitié retrouvé coincé dans les branches en redescendant de mon rocher, je rejoins le général et notre miss médic que j'avais dézingué plus tôt. Nous lançons alors notre assaut en colonne. La tactique est efficace : nous sortons trois joueurs ennemis avant d'être sortis à notre tour. Quel dommage que les autres n'aient pas été avec nous, si nous avions été plus nombreux, notre assaut aurait peut être permis d'investir la place ! Une fois OUT, nous restons un peu sur place pour assiter à la fin du jeu : nos alliés partis sur le flanc sont tous sortis, sauf un, qui a réussi à se faufiler silencieusement derrière deux snipers, qu'il parvient à  sortir tout seul ! Encore chapeau mon pote, ça c'est de la furtivité ! Nous rentrons ensuite à notre base pour ne pas gêner les derniers affrontements. Pour nous, l'OP se termine ici (enfin non, techniquement elle s'est terminée autour d'un soda une heure plus tard, mais dans l'idée c'était la fin de l'action). 

 

Bilan

 

Pour ma part une excellente journée ! Pas de conflits entre joueurs (la chaleur avait provoqué quelques accros l'an dernier), des missions variées et immersives (les PNJ à soigner avec des branches, c'est une belle idée), du crapahutage bon pour la forme et quelques échanges de tirs bien nerveux ! Quelle dommage que ma réplique ait passé son temps à déconner, j'ai loupé un paquet de frags à cause de cette sa="'*è' ! De plus les conditions météos étaient idéales : oui il y avait un grand soleil, mais il y avait la dose de vent suffisante pour rafraîchir sans trop dévier les billes. Un grand bravo aux orgas pour cette OP vraiment réussie ! 

 

Sur ce, j'espère revenir rapidement avec d'autres articles et bientôt je l'espère de nouvelles vidéos de jeu ! 

 

A bientôt sur le terrain ! 

 

Gaffeur

 

Crédit photos : Florent ESTEBAN

 

 

 

OP Modern Warfare à Signes 21 août 2016
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article