Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Un Gaffeur a l'Airsoft

Tout est dans le titre !

L'Akimbo en Airsoft

C'est stylé, mais est-ce efficace ?

C'est stylé, mais est-ce efficace ?

N'importe quel amateur de western ou de films d'action des années 90 vous le dira : l'akimbo (ou le fait d'utiliser deux pistolets en même temps) c'est bigrement stylé. Qui n'a jamais rêvé d'être l'inspecteur Tequila Yuen qui crache ses pruneaux sans jamais recharger sur des hordes de truands ou encore d'incarner Arthur Morgan et arborer ainsi fièrement deux flingues à sa ceinture ? Bon ok ça c'est un exemple un peu trop récent, mais que voulez vous Red Dead Redemption 2 m'a tellement mis une claque ! Mais je m'égare, revenons à l'Akimbo. On l'a vu c'est indéniablement stylé, mais sur un terrain d'airsoft, ce type de configuration peut-il être efficace ? 

L'Akimbo, un concept trop Chow pour être efficace ?

L'Akimbo, un concept trop Chow pour être efficace ?

Personnellement, je suis un gros joueur au PA. Même lorsque je joue en forêt, je ne manque jamais une occasion de foncer tête baissée vers l'adversaire avec mon 1911 WE ou mon Glock troopers. Avoir un deuxième PA est ainsi une idée qui m'est venue naturellement. Rares sont les parties où je ne suis pas équipé de deux pistolets, par conséquent il m'est arrivé très régulièrement de laisser la réplique longue de côté et de sortir les deux flingues. Pour un résultat pas toujours efficace, mais toujours fun il faut le dire ! 

Avantages

1/ Pour commencer, c'est un style très fun. On ne va pas le nier quand vous avancez l'air décidé avec vos deux répliques en mains, entendre "'tain le mec il est chaud il fait de l'akimbo" a quelque chose de motivant. De plus vider ses chargeurs sur le même type qui n'ose plus lever la tête est plutôt jouissif. Typiquement le genre de configuration à employer en fin de partie histoire de marquer le coup ou de vendre chèrement votre peau s'il s'agit de votre dernière vie !

2/ Deux flingues : deux fois plus de billes avant de devoir recharger. Alors certes le rechargement durera plus longtemps. Mais si vous vous servez d'un pistolet à la fois, vous pouvez vraiment durer un moment sans devoir recharger, vous avez vraiment moyen de tenir plus que votre adversaire et d'avoir en premier l'occasion de lui foncer dessus pendant que lui, pauvre gars qui n'avait qu'un seul pistolet s'est planqué pour recharger !

3/ Comme je le disais plus haut, voir un illuminé vous foncer dessus en faisant feu avec deux répliques a quelque chose d'impressionnant. Il y a eu plusieurs fois des cas où les types en face n'osaient plus sortir de leur planque. On arrive ainsi à leur hauteur et on leur lance un "pan t'es out" qui fait mal. Mais cela ne se passe pas toujours comme prévu...

 

Inconvénients

1/ Parfois le mec se rend compte que lorsque vous tirez avec deux pistolets, vous ne visez pas juste, loin de là même ! C'est là le principal défaut de cette technique : au delà de quelques mètres, le nombre de tirs perdus est élevé, très élevé même. Je vous conseille donc si vous avez sortis vos deux pistolets de vider le premier avant de faire feu avec le second. Croyez moi ce sera beaucoup plus efficace que de foncer en gueulant NUPROL en tirant partout sauf sur votre cible. Parce qu'une fois que le mec a compris que vous ne visez pas, il aura juste besoin d'une bille. 

 

2/ Le poids. Je vais me livrer à une petite confession : mon pantalon est trop grand (ne vous méprenez pas j'adore bouffer au Mcdo, c'est juste que je me suis gouré de taille) par conséquent un pistolet à la ceinture ça à déjà tendance à faire un peu tomber le falsard, alors deux. Autant dire que si un cameraman vous suit il y aura forcément un moment où vous lui ferez votre plus beau sourire si vous voyez c'que je veux dire (là aussi je parle en connaissance de cause). Deux solutions s'offrent à vous : porter deux ceintures, une pour les PA et une pour le pantalon. Ou bien porter un pistolet sur votre gilet (le mien avait une poche pour PA de base, ce qui tombait plutôt bien). Bref deux pistolets, ça rajoute du poids à un équipement qui n'est pas forcément très léger (c'est connu, en airsoft on voyage léger). 

 

3/ la consommation en gaz/Co2. Selon votre modèle, votre PA bouffe à chaque partie des quantités de gaz et de sparclettes CO2 considérables. Si vous décidez de jouer en akimbo, n'oubliez pas que vos consommables partiront beaucoup plus vite. Prévoyez donc là aussi de l'emport histoire de ne pas vous retrouver comme un con à la mi journée. De plus si vous avez un budget un peu serré, c'est un élément à prendre en compte. 

 

A cette distance, c'est jouable, au delà, n'y pensez pas, ou alors vous êtes John Wick

A cette distance, c'est jouable, au delà, n'y pensez pas, ou alors vous êtes John Wick

Conclusion 

Nettement plus approprié pour l'airsoft que pour le tir à balles réelles (pour avoir tiré plusieurs fois à l'arme de poing, je peux vous dire que gérer sa visée est déjà un apprentissage, alors utiliser deux armes, même pas on y pense), l'akimbo est un style de jeu très amusant, qui correspond pour ma part à l'image de l'airsoft : bon enfant et dépaysant. C'est une façon de jouer sans se prendre au sérieux. On n'est même pas sûr que cela fonctionnera mais on aura rêvé pendant quelques minutes ! Cette technique à ses défauts c'est vrai, mais en CQB notamment elle reste un moyen efficace de s'amuser et de faire du Out ! 

 

En espérant que cet article vous ait plu, on se retrouve sur le terrain !

 

Gaffeur

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article